A propos (du Makhon Har Brakha)

Le Makhon Har Brakha est un institut de recherche et de création intellectuelle attaché à la yéchiva de Har Brakha en Samarie. L’équipe de chercheurs s’applique au développement et à la diffusion de la sagesse toranique, par des moyens nombreux et variés : recherche, rédaction, édition et diffusion de la Torah, d’une sagesse empreinte de crainte de Dieu.

La partie la plus remarquable de l’activité du Makhon est l’écriture, la mise en forme et la diffusion de ce que crée la yéchiva de Har Brakha en matière toranique : la série Pniné Halakha et les articles de la série Revivim, du Rav Eliézer Melamed, la réédition des ouvrages de Rabbi Tsadok Hacohen de Lublin, le commentaire des écrits du Rav Kook et la série Bina Le’itim sur l’histoire juive, du Rav Zeev Sultanowitz

Programmes et livres d’étude publiés par le Makhon

Programmes d’étude pour les écoles – Torah orale (Torah ché-be’al pé)

L’équipe responsable des programmes d’étude s’est donné pour objectif de renforcer l’étude de la halakha dans les institutions scolaires du secteur sioniste-religieux. A cette fin, nous mettons sur pied des programmes d’étude innovateurs, en coordination avec la direction centrale de la Torah orale au ministère de l’Education, et avec des dizaines d’écoles. Cette activité connaît un grand succès : augmentation de l’étude halakhique, en qualité et en quantité, élévation constante du niveau d’étude toranique dans les écoles. Plusieurs unités de valeur en halakha ont déjà été créées pour le baccalauréat, et ces disciplines, au sein de l’ensemble du programme de Torah ché-be’al pé, sont étudiées avec un remarquable succès dans les yéchivot et les oulpenot (écoles secondaires de jeunes filles), aux quatre coins du pays.

Programmes d’étude pour les écoles – Histoire

Les tendances post-sionistes s’infiltrent et s’implantent dans le système éducatif public – laïque et religieux – en Israël. L’histoire, et en particulier l’étude de la période contemporaine, du sionisme, de la Choah et de la fondation de l’Etat d’Israël, est la cible privilégiée des officines non-sionistes dans le pays. Approches pacifistes et universalisme post-sioniste s’expriment dans les livres de classe rédigés par ces cercles, et s’insinuent dans la conscience des élèves, par le biais des cours d’histoire.

Afin de faire cesser cette grave déviance et de préserver la jeune génération d’Israël du lavage de cerveau et de la désinformation, le Makhon a le projet de produire une série de livres d’histoire conçus pour les écoles publiques, aussi bien laïques que religieuses. Le besoin se fait grandement sentir de livres de haut niveau, tant du point de vue du contenu que de la réalisation graphique, et qui correspondent aux exigences les plus récentes du département d’Histoire au ministère de l’Education, quant aux épreuves du baccalauréat. L’équipe du Makhon a fait en ce sens les premiers pas, en entrant en relation avec des chercheurs spécialisés dans le domaine du discours antisioniste dans les livres scolaires, et avec des chercheurs et auteurs de premier ordre en Israël. Nous sommes à présent à la recherche de financements pour ce grand projet, tout en suivant de près l’activité de la commission d’enseignement de l’Histoire au sein du ministère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.